Voici le message de Moise Katumbi aux supporters

Après avoir participé à la séance d’entraînement de l’équipe de ce vendredi, au centre Futuka, le chairman Moise Katumbi a eu un message pour tous les supporters du TP Mazembe. Un message d’espoir en dépit du doute qui plane sur l’avenir le club Noir et Blanc en Champions League. Le premier d’entre les Corbeaux appelle à y croire et à soutenir le coach plutôt que le critiquer.

Voici l’intégralité du message :

« J’aimerais d’abord m’adresser aux supporters de Mazembe. Vous savez, gérer une équipe, ce n’est pas facile. C’est pas tous les jours que Mazembe gagnera. Nous devons accompagner Mazembe même dans les moments les plus difficiles. Je crois qu’il y a beaucoup de jeunes qui sont montés de l’académie, on a eu aussi des blessés. Glody Likonza qui était notre meilleur passeur, est blessé et aujourd’hui en Europe. Mondeko, notre défenseur central a eu le problème des ligaments croisés sur le terrain de Kinshasa, puisque ce terrain (ndlr stade des martyrs) est devenu très mauvais. Mondeko est rentré, Glody va rentrer aussi bientôt, mais Glody ne va pas jouer d’ici un ou deux mois. Donc il y a des sacrifices que nous faisons et il y a des jeunes qui montent. Quand il y a un accident, nous devons tous être conscients. Nous avons une très bonne équipe, nous ne devons pas désespérer par ce que tout est possible. Nous devons accompagner l’équipe, moi je n’aime pas les supporters qui sont là que pour critiquer. C’est bien de critiquer, mais il faut proposer des pistes de solution.

Mazembe continue à faire la fierté du pays, il y a VClub aussi. Ce n’est pas facile. Aujourd’hui, il n’y a pas des supporters (ndlr dans les stades). Ce que je demande, ce n’est pas être trop critique envers l’entraîneur. Il est revenu de l’Europe il n’y a pas longtemps. Il ne va pas faire de miracle. Il est rentré, il travaille, il y a cohésion à retrouver entre joueurs. Donnons le temps à l’entraîneur. Pamphile a été un grand joueur, c’est un enfant de Mazembe. Regardez Mbappé et tous ces jeunes en Europe, si les entraîneurs ne leur donnent pas la chance, croyez-vous qu’ils vont évoluer ? Les jeunes ont encore des choses à améliorer, mais à un certain moment on dira « OK, arrêtons avec les joueurs qui nous ont beaucoup aidés », ils rejoindront un jour le staff technique. Mihayo a rejoint le staff technique. C’est-à-dire, aujourd’hui nous avons les jeunes de la KFA que nous continuons à former, nous avons également l’Ecole de Foot. Qu’on puisse nous dire ; où est-ce que le comité a péché parce que quand vous voyez Baleke, il était meilleur buteur de la Linafoot, où se trouve-t-il aujourd’hui ? Chez Mazembe ! Tout ça c’est de l’argent, c’est des sacrifices. Moi je crois que, nous devons accepter ce qui arrive à l’équipe et surmonter cela ensemble. »

La Rédaction

vous pourriez aussi aimer