TPM-Pyramids : les Corbeaux en taille patron

Victorieux 2-0, ce dimanche à Kamalondo 2-0, les Corbeaux ont survolé Pyramids et validé leur ticket pour les demi-finales de la Coupe de la Confédération, grâce à une belle première mi-temps

Après une piètre figure montrée au Caire une semaine plus tôt, les hommes de Franck Dumas sont à rectifier le tir à la maison. Une nette domination en début de partie caractérisée par un pressing haut des Corbeaux, un défenseur Égyptien contrôlait le ballon de la main, l’arbitre indiquait le petit point de pénalty après interpellation de la VAR. Ayant pris la responsabilité, Koffi Kouame manquait le cadre (14e, 0-0).

Huit minutes après, Jephté Kitambala passait à quelques centimètres de l’ouverture du score après s’être présenté seul devant Ekramy. Koffi Kouame se rachetait en ouvrant la marque à la 33e (1-0). Pour alourdir la note avant la pause, Mazembe se remettait à son avant-centre, Jephté Kitambala. Il marquait à une minute de la pause après une combinaison d’école (2-0, 44e).

Mazembe à deux visages

À la reprise, Pyramids revenait métamorphosé. Les Egyptiens jouaient plus haut et cherchaient à asphyxier les Corbeaux dans leur moitié adverse. Se rapprochant de plus en plus de Siadi Bagio, leur dernier geste manquait de réussite. Franck Dumas opérait des changements, mais son équipe n’y arrivait. Pyramids ne profitait pas du temps mort de Corbeaux sauf une contre-attaque à la 87e. Impérial le gardien Bagio renvoyait la balle en corner. La dernière occasion sera tout de même pour Amisi Bakata qui se loupait seul devant gardien Égyptien ans le temps additionnel.

Avec deux visages différents, les Badiangwenas s’imposaient et disputeront le dernier carré de la compétition tout en conservant leur série à ne pas encaisser de but à domicile. Leur adversaire sera entre le RS Berkane de Florent Ibenge et ou Al Masry.

Depuis le stade Mazembe, Germain Ngoy

vous pourriez aussi aimer