Retour sur la sacrée semaine des Corbeaux

Les hommes de Pamphile Mihayo ont survolé en trois jours, les airs de Kamalondo dans des rencontres annoncées comme piège. Les Corbeaux simplement intouchables cette saison, ont brasillé au cours de la semaine qui vient de s’achever, les deux adversaires nationaux de leur chemin.

Tout a commencé jeudi 11 décembre par un festival sans appel devant Sanga Balende. Dans son temple, le TP Mazembe reçoit les Anges en chute libre. La force des Corbeaux fait la misère aux Sang et Or. Victoire (6-1), grâce aux doublés de Muleka, Isaac Tshibangu, Chico Ushindy et un but de Patou Kabangu. Mazembe fort et insaisissable, gifle Sanga Balende sans pitié, car il s’agissait là du plus large succès des Corbeaux face au club de Mbuji-Mayi.

Le TP Mazembe n’a pas beaucoup de temps pour célébrer son récital face aux Banjelus. Les Corbeaux devaient vite se remettre au travail pour préparer la réception du Daring Club Motema Pembe. L’invincibilité de Mazembe est remise en doute par Vidiye Tshimanga (président DCMP) quelques heures avant la rencontre. Dans la confusion d’un pressentiment à une prétention, il annonce que son Daring va écraser le TP chez lui à la maison, chose rare. Tellement provocant que, le manager Frédéric Kitengie s’est trouvé dans l’obligation de réagir rappelant le premier d’entre les Immaculés, à la notion d’humilité et de respect pour l’adversaire.

Dimanche 15 décembre, c’est le jour du match. Le Daring à la cherche de sa première victoire sur le TP Mazembe depuis 8 ans, bute sur une très bonne et solide équipe Noir et blanc. Les Immaculés ne tiennent qu’une mi-temps, au retour de la pause, les visités sonnent la révolte et c’est sans merci. Sur deux remplacement et quelques réajustements tactiques, Pamphile Mihayo bouleverse la rencontre.

Rainfort Kalaba et Patou Kabangu tous lancés en cours de jeu, portent le poids du match aux allures d’un vrai classique. Le zambien à l’heure de jeu, trompe Muko Barel bien avant que, l’inaltérable Kabangu ne corse l’addition dans le dernier quart d’heure. Le Daring est à genou et ne peut se relever. Les Corbeaux s’imposent par (2-0).

Semaine quasi parfaite pour Mazembe qui aura une nouvelle fois, fait parler sa toute puissance. Les partenaires de Kevin Mondeko ont marqué 8 buts en deux matchs, en l’espace de trois jours, et n’en ont concédé qu’un seul. Avec 35 points pour 13 matchs joués, le TP Mazembe est leader incontestable et incontesté de la Ligue Nationale de Football. L’odeur du 13ème titre en championnat se fait déjà sentir à Kamalondo avant même la manche retour.

Tpmazembe.fr

vous pourriez aussi aimer