Le coaching payant de Mihayo expliqué par lui-même

Comblé après la victoire face aux Angolais de Primeiro ce samedi (2-1), Pamphile MIHAYO a expliqué le système adverse mis en place pour bloquer ses hommes et sa façon sa réaction pour arracher le précieux succès.

« Tactiquement, nous sommes tombés devant une équipe bien alignée avec un bloc bas. Bien avant la mi-temps, IPAMY et ISSAMA ont eu du mal dans leur couloir comme USHINDI aussi à gauche. Après avoir encaissé le but, un sentiment de colère m’a envahi parce que selon le dispositif mis en place, ce but était évitable. » a lâché Baba après le match.

Pour un Jackson MULEKA, isolé et un milieu muselé par les angolais, il a su trouvé le coup de génie nécessaire.
« L’autre problème que nous avons eu, ce sont nos milieux de terrain qui n’arrivaient pas à porter le ballon vers l’avant. MULEKA, pour sa part, n’a pas facilité la tâche à ses coéquipiers en étant disponible dans les 16 mètres ou en proposant des solutions. IPAMY étant un joueur de couloir, il était contraint de jouer balle au pied. Lorsque nous avons remarqué que les couloirs étaient bloqués, j’ai vite pensé aux joueurs qui ont le profil et la capacité de percuter et dribbler. Isaac TSHIBANGU qui revient de maladie n’étant pas sur le banc, Rainford KALABA a fait le boulot. Nous avons vite changé les choses en mettant de l’intensité et de la vitesse du côté gauche angolais avec Chico USHINDI. »
Un coaching réfléchi qui aura porté ses fruits, au grand plaisir de Pamphile Mihayo.

tpmazembe.fr

vous pourriez aussi aimer